Club Internet est à vendre

 Club Internet est à vendre
Selon un communiqué de Deutsche Telekom, maison mère de Club Internet, le fournisseur d’accès à Internet français serait à vendre. Avec un parc d’environ 600.000 abonnés, et un prix de vente avoisinant les 340 millions d’euros, l’achat de Club Internet annonce une belle bataille entre les autres fournisseurs d’accès à Internet pour gagner des parts de marché. Les raisons de la vente de Club Internet. Loin derrière les trois acteurs majeur dans le Haut-Débit en France qui sont Orange(5.9 millions d’abonnés), Free (2.3 millions) et Neuf Cegetel (2.2millions), rassemblant déjà 80% du marché français sur le Haut-Débit, Club Internet ne trouve pas sa place sur le marché haut débit français malgré des offres intéressantes. De plus, afin d’évoluer dans l’avenir du très haut débit, les FAI doivent investir dans la fibre optique, un investissement très lourd que seul les principaux acteurs du haut débit pourront faire. Qui pour racheter Club Internet ? Sur un marché français du haut débit où la consolidation est primordiale pour survivre, les 600.000 clients ADSL de Club-Internet pourraient donner à Free (2,3 millions d’abonnés) ou à Neuf Cegetel (2,2 millions) l'occasion de se rapprocher du leader du marché Orange (5,9 millions de clients). De son côté, Alice, pourrait se refaire une santé (650.000 abonné) à travers une telle acquisition.

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !