Neuf Cegetel achète Club Internet et dépasse les 3 millions de clients.

 Neuf Cegetel achète Club Internet et dépasse les 3 millions de clients.
Neuf Cegetel annonce que les autorités françaises de concurrence ont autorisé le rachat de T-Online France (Club Internet), effectif le 29 juin. Au 30 juin, le groupe Neuf Cegetel comptait ainsi 3 032 000 clients haut débit Grand Public. Cette base importante, la deuxième en France après Orange, donne au groupe une assise solide pour poursuivre ses innovations dans le haut débit et ses investissements dans le réseau d’accès, tout en continuant à développer fortement sa rentabilité. Des synergies significatives grâce à l’intégration de Club Internet Le prix payé pour T-Online France est basé sur une valeur d’entreprise de 465 millions d’euros. 340 millions reflètent la valeur de la base de clients Club Internet (environ six cents mille clients ADSL et quelques dizaines de milliers de clients bas débit) et 125 millions la valeur actualisée des déficits fiscaux accumulés par T-Online France et utilisables indéfiniment par Neuf Cegetel. Ce prix est financé par Neuf Cegetel avec sa trésorerie disponible et ses lignes de crédit existantes. A court terme, les clients de Club Internet continueront à bénéficier de leurs offres actuelles et du service client Club Internet. Dès la fin de l’année, ils pourront choisir de migrer vers la marque Neuf -notamment vers l’offre 100% Neuf Box- pour bénéficier de tous les services du groupe. Dès la deuxième moitié de 2007, des synergies vont être mises en œuvre dans les domaines des dépenses marketing, du revenu par client, des coûts de réseau et d’informatique et des frais de structure : · Dès cet été, les dépenses marketing de Club Internet seront très fortement réduites et la publicité concentrée sur la marque Neuf. · Les migrations vers l’offre 100% Neuf Box, possibles dès la fin de l’année, permettront d’augmenter le revenu moyen mensuel des clients Club Internet, actuellement de l’ordre de 32€ht. · Début 2008, la rationalisation du réseau de dégroupage de Club Internet, qui comprend plus de 500 points de dégroupage, pour la plupart redondants avec ceux de Neuf Cegetel, sera entreprise. · Sur environ 500 employés de Club Internet, la moitié travaillent au sein du centre d’appel internalisé ; ils continueront à servir les clients Club Internet et progressivement d’autres clients du groupe. Par ailleurs, de nombreux postes ouverts au sein du groupe Neuf Cegetel permettront aux autres collaborateurs de Club Internet qui le souhaitent de saisir des opportunités de mobilité interne. Bien que Club Internet soit aujourd’hui largement déficitaire, l’ensemble de ces mesures devrait permettre d’amener son Ebitda à l’équilibre dès le second semestre 2007, hors éventuelles dépenses non récurrentes de restructuration. A partir de fin 2008, une fois l’intégration de Club Internet totalement achevée et les clients migrés sur la marque Neuf, le gain d’Ebitda pour le groupe pourrait se monter à environ 60 millions d’euros par an, y compris la perte de marge sur l’activité Opérateurs. La force de la marque ‘Neuf’ confirmée au deuxième trimestre Parallèlement, la marque Neuf continue sa forte progression. Elle a enregistré une croissance nette de 130 000 nouveaux clients haut débit au deuxième trimestre 2007, hors les abonnés migrés vers Neuf depuis les marques Cegetel et AOL, qui continuent à voir leur clientèle s’éroder. La marque Neuf regroupe désormais 1,7 million de clients, soit 56% du parc total du groupe après l’intégration de Club Internet. Pour les prochains trimestres, Neuf Cegetel vise pour la marque Neuf une part de la croissance du marché haut débit comprise entre 20 et 25%. Ajoutée aux migrations depuis les marques Cegetel, AOL et Club Internet, cette croissance devrait permettre au groupe d’avoir rassemblé 90% de ses clients sous la marque Neuf fin 2008. La politique volontariste de migration vers la marque Neuf, même si elle implique des coûts non récurrents à court terme, permet au groupe de constituer une base de clientèle homogène, d’augmenter le revenu par client et de réduire les coûts de gestion du parc de client, soutenant ainsi l’augmentation de la marge de l’activité Grand Public. Accélération de la croissance et renforcement des objectifs de rentabilité Fort de la croissance organique des abonnés haut débit enregistrée au premier semestre et de la bonne progression du revenu par abonné, qui atteindra 35€ht par mois dès fin 2007 en moyenne pour les clients Neuf, Cegetel et AOL, et pour tenir compte de la consolidation de Club Internet à compter de juillet, le groupe révise à la hausse l’objectif de croissance du chiffre d’affaires de son activité grand public, qui devrait se situer à près de 60% sur l’année 2007 (près de 50% au premier semestre, comparé aux plus de 40% initialement visés, et près de 70% au second semestre). Compte tenu de cette croissance plus rapide que prévu et de la très bonne dynamique enregistrée également sur l’activité Entreprises, le groupe maintient son objectif de générer fin 2007 en rythme courant un Cash Flow Opérationnel double du rythme de début 2006, malgré l’impact négatif à court terme de l’intégration de l’activité de Club Internet. Neuf Cegetel est également conforté dans son ambition d’atteindre une marge d’Ebitda de 25% du chiffre d’affaires avant fin 2008, ce pourcentage s’appliquant sur un chiffre d’affaires augmenté grâce à l’acquisition de Club Internet. Enfin, le groupe compte générer environ 450 millions d’euros de Cash Flow Opérationnel en 2008, malgré des dépenses encore importantes liées aux migrations de clients vers la marque Neuf. L’accélération de la croissance et la dynamique continue d’amélioration des marges des activités Grand Public et Entreprises confirment la pertinence du modèle de développement du groupe fondé sur une croissance organique rentable, amplifiée par une croissance externe maîtrisée. Source: Neuf Cégétel

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !