Licence 3G compromise pour Free

 Licence 3G compromise pour Free
Il était quasi acquis après un premier refus de la part de l’Autorité de régulation des télécommunications (l’ARCEP) fin 2007 que Free devait être le bénéficiaire en ce début d’année de la quatrième licence 3G mise en vente par le gouvernement. Il n’en sera probablement rien, car en effet selon « La Correspondance de la Presse », le gouvernement planche sur un assouplissement des termes de la licence qui pourraient aboutir à une mise aux enchères de « blocs de fréquence » basés sur des critères de qualité de services, de prix, mais aussi de couverture. Cette licence pourrait donc être vendue à différents opérateurs régionaux et ne ferait finalement pas réellement de tort aux trois grands opérateurs mobiles. Pour le consommateur en revanche qui souhaite voir son pouvoir d’achat augmenter, il faudra se faire une raison, ce n’est pas sur le marché de la téléphonie mobile que la concurrence va se diversifier en laissant un quatrième opérateur s’introduire, en conséquence les prix ne pourront diminuer.

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !