Les résultats du groupe Iliad sur le premier semestre 2009 freinés par le rachat d' Alice

 Les résultats du groupe Iliad sur le premier semestre 2009 freinés par le rachat d' Alice
Le Groupe Iliad a publié aujourd'hui un communiqué de presse présentant leurs résultats au cours du premier semestre 2009, voici un extrait :
Le premier semestre 2009 souligne la solidité financière du Groupe Iliad qui a réussi à améliorer sa rentabilité et sa génération de cash flows dans un contexte de forte croissance et d’intégration d’Alice. A la lumière de ces très bons résultats, le Groupe confirme ses objectifs à court et moyen terme. Les points marquants du premier semestre 2009 sont :
Une forte progression des indicateurs opérationnels et financiers du Groupe sur son périmètre historique (hors acquisition d’Alice) :
- Croissance organique soutenue de 14%, en raison de la progression de la base d’abonnés Free et de l’utilisation croissante des services à valeur ajoutée ; - Forte progression des indicateurs de rentabilité, grâce à l’amélioration du taux de dégroupage et à l’évolution contrôlée des principaux postes de charge. La marge d’EBITDA atteint un niveau record à 38,4% et le résultat opérationnel est en hausse de +57% - Très forte génération de trésorerie de l’activité ADSL à 178 millions d’euros sur les six premiers mois de l’exercice 2009, soit un doublement par rapport à la même période en 2008
Un retour à l’équilibre opérationnel d’Alice
Au cours du premier semestre 2009, le Groupe a poursuivi sa rapide intégration d’Alice en mettant en oeuvre les synergies identifiées dans les domaines des dépenses de marketing, du revenu par abonné, des coûts de réseau, du système d’information et des frais de structure. Ces mesures ont permis à Alice de dépasser l’objectif de retour à l’équilibre, initialement fixé, en affichant pour la première fois une contribution de 5,5 millions d’euros à l’EBITDA du Groupe sur le 1er semestre 2009.
Désendettement rapide du Groupe
Au cours du premier semestre, le ratio d’endettement a fortement diminué (1,2x.) en raison d’un cashflow opérationnel important et d’encaissements exceptionnels liés à l’application de certaines clauses d’ajustement de prix liées à l’acquisition d’Alice et à l’utilisation de déficits d’Alice.
Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à 969,8 millions d’euros au 30 juin 2009, en progression de plus de 40% par rapport au 30 juin 2008, en raison :
- De la forte progression du parc d’abonnés au cours de la période reposant sur le dynamisme de la croissance organique de la marque Free, (recrutement de 455.000 abonnés nets de résiliations) soit près d’un nouvel abonné sur quatre, et l’intégration des 782 000 abonnés Alice ; - De l’utilisation croissante des services à valeur ajoutée disponibles aux abonnés Free et Alice. Au 30 juin 2009, le chiffre d’affaires lié à ces services s’est élevé à 231,8 millions d’euros contre 168,9 millions d’euros au 30 juin 2008, soit une progression de plus de 37% sur la période ; - De la simplification de l’offre commerciale d’Alice autour de deux offres.
Le résultat opérationnel:
Le résultat opérationnel du Groupe s’élève à 133,9 millions d’euros au 30 juin 2009, contre 128 millions d’euros au 30 juin 2008, et ce malgré l’effet dilutif d’Alice pour 66,6 millions d’euros sur le 1er semestre 2009.
Résultat net
Le résultat net consolidé du Groupe s’établit à 72 millions d’euros au 30 juin 2009 malgré l’impact dilutif d’Alice.
La contribution d’Alice au résultat opérationnel du Groupe a été négative de 66,6 millions d’euros sur les six premiers mois de l’exercice, en raison :
- De la prise en compte des dotations aux amortissements, lié à l’accélération de la vie de certains actifs, pour 49 millions d’euros. Les dotations aux amortissements d’Alice ont vocation à diminuer à l’issue du processus de migration des abonnés sur le réseau de Free. - De la comptabilisation d’une charge de 23,1 millions d’euros, liés aux frais de restructuration.
Compte tenu de ces excellents résultats, le Groupe souhaite poursuivre sa politique de croissance rentable sur le second semestre 2009 et renouvelle ses objectifs à court et moyen terme :
- 5 millions d’abonnés haut débit en 2011. - Un taux de dégroupage pour le Groupe (Free et Alice) de 82% à fin 2009. - Un Free Cash Flow ADSL supérieur à 300 millions d’euros en 2009 (hors Alice) et de plus de 1 milliard d’euros sur la période 2009-2011 (y compris Alice). - Générer un EBITDA* incrémental de 90 millions d’euros (en base annuelle) dès le second semestre 2010 sur Alice. - Une très forte augmentation du résultat net en 2009. - Dans le cadre du déploiement de son réseau FTTH, le Groupe confirme ses objectifs qui sont : d’avoir couvert horizontalement 70% de Paris au cours du deuxième semestre 2009 et de couvrir horizontalement 4 millions de foyers à fin 2012.
*EBITDA : ou ROAA,. ou résultat opérationnel courant avant amortissement des immobilisations et des avantages de personnel (correspondant aux charges de rémunérations non monétaires liées aux stocks options des salariés).

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !