Franck Esser, le PDG de SFR quitte le navire

 Franck Esser, le PDG de SFR quitte le navire

Le PDG de SFR, Franck Esser  serait le premier à faire les frais du tremblement de terre causé par l'entrée de Free mobile sur le marché de la téléphonie mobile, un phénomène qui aurait causé la perte de 200.000 clients au N° 2 du marché.

En effet, selon le figaro.fr, Monsieur Esser serait sur le point de se faire remplacer  mais aucun nom n'est pour le moment pressenti.
Arrivé en 2000 à la tête de cette filiale de Vivendi, Frank Esser, un Allemand venu de Mannesmann (racheté par l'anglais Vodafone et démantelé), a su se faire apprécier de ses équipes par sa rigueur, son sérieux et ses qualités humaines. Il a réalisé, entre autres, la fusion de SFR avec l'opérateur Internet Neuf.

Avec douze ans à la tête de SFR, il détient un record de longévité à la direction d'un opérateur télécoms. Mais emporté par la déferlante Free Mobile, SFR cherche à se repositionner. Une vague que l'offre d'entrée de gamme Red, vendue depuis le mois d'octobre sur le Web à prix agressifs, ne semble pas réussir à contenir. Le groupe réfléchit à une refonte totale de sa stratégie. Il réfléchit non seulement à baisser les tarifs, mais à réorganiser ses offres marketing, repenser son modèle économique et son organisation.

Lors de la présentation des résultats de la maison mère  Vivendi, Jean-Bernard Lévy, président du directoire, avait dit s'attendre en 2012 à une baisse de 12 % à 15 % de la marge opérationnelle de SFR. Il avait indiqué que l'opérateur avait perdu 200.000 clients depuis l'arrivée de Free Mobile. «2012 et 2013 seront des années plus difficiles que 2011. Il faudra attendre 2014 pour retrouver une belle croissance», avait encore déclaré Jean-Bernard Lévy, affirmant qu'il fallait «serrer les boulons».

Entendu le mois dernier par des députés, au même titre que ses concurrents Xavier Niel (Free) ou Stéphane Richard (France Télécom), le PDG de SFR s'était déclaré «sincèrement étonné par l'agressivité» des offres à bas coût de Free et s'était interrogé sur la «pérennité de ces innovations tarifaires». «C'est une question clé, parce que, pour moi, financer la fréquence 4G à 2 euros par mois, c'est impossible!»

Interrogé sur l'impact de la déferlante Free pour son entreprise, Frank Esser avait alors répondu que, «bien sûr, l'impact est là, mais il est encore trop tôt» pour le mesurer.

Source : Le Figaro.fr

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !

Les derniers avis sur Edcom (voir les 85 avis Edcom)

Vous avez trouvé l'offre ou les infos qu'il vous faut? N'hésitez pas à nous dire si vous êtes satisfaits de notre site ou si on peut s'améliorer !


Client Simplus le 15-01-2022
Voici mon expérience avec cet opérateur que je déconseille fortement + + + Après avoir longuement hésité (vu tous les avis négatifs sur cet opérateur virtuel), j’ai fini par lui donner sa chance et j'ai souscrit un petit forfait pour mon ado avec un nouveau numéro … La présentation et leur site sont « alléchants » et ne présagent en rien de la galère qui attend le client. Dès l’activation de ma carte SIM, j'ai n’ai eu que des soucis (fonctionnalités, connexion, data, SMS et couverture réseau nulle etc...) bref, ça ne fonctionne pas chez moi. Je me suis dit : pas de problème, ça vient peut-être de ma région ! Etant encore dans les 15 jours de délai de rétractation, je vais simplement résilier (tant pis pour les frais du recommandé et de la SIM déjà payée). J'ai donc fait les choses dans les règles et j'ai envoyé mon recommandé (6€ de frais quand même + les 10€ qu’ils ont déjà encaissé pour l’envoi de la carte SIM). Ma LRAR a été reçue dans les temps… et c’est là que commence la galère : cet opérateur ne résilie toujours pas ma ligne et continue à m'envoyer les factures alors que je n'utilise absolument pas cette ligne (pour mon ado, j’ai pris un autre forfait avec une autre ligne et chez un autre opérateur dont je ne donnerai pas le nom mais tout a fonctionné immédiatement). Par contre, chez SIM+ ils ont bien sûr enregistré mon moyen de paiement et il est impossible de le supprimer !!! J’ai appelé plusieurs fois le service client SIM+... mais il s’agit de téléconseillers à distance qui vont juste vous dire qu’ils transmettent la demande aux services concernés et que votre ligne sera résiliée dès ce jour ! En attendant, la ligne est toujours active et je paye les factures et les recommandés pour une ligne dont je ne me sers pas…. Vous voyez le piège !!! D’ailleurs, cet opérateur est le seul en France chez qui on ne peut même pas demander son RIO sur le 3179…. Ça donne déjà une très bonne idée sur leur politique et sur le respect de la liberté du client… une fois qu’ils vous attrapent comme client, c’est à vous de galérer pour vous défaire du piège…. Pour obtenir votre RIO il faut les appeler et ils feront tout pour vous empêcher de partir chez la concurrence…. Messieurs, Dames de chez SIM+, si vous lisez cet avis, ce n’est pas avec ces agissements que vous allez retenir les clients… c’est un CONTRAT SANS ENGAGEMENT + + + Pire encore, je n’ai même pas pu saisir le médiateur des télécoms pour déposer une plainte, car ils ne sont même pas répertoriés dans son registre ! Je sens que ça va finir au tribunal ! Voilà pourquoi je vous déconseille vivement cet opérateur… Malgré les quelques avis positifs, passez votre chemin !

Anonyme le 16-01-2022
Bouygues vous augmente sans raison Free bloque le compte facturation en vous, demandant d'accepter de payer 2€ supplémentaires et soi disant qu'il ne les prendra pas impossible de savoir pourquoi. En attendant vous n'avez plus accès à vos factures, bien qu'ils sont sensés vous lui envoyer par mail. Par mail on vous dit que la facture est arrivée, mais la pièce joint est absente.

Anonyme le 27-12-2021
très intéressant pour qui,comme moi,cherche à améliorer son système, tout en comparant les offres et surtout les tarifs proposés ! Je dénonce la politique de ces opérateurs qui vous infligent des augmentations de tarif sans même vous demander votre avis !!!