Bouygues Télécom prévoit des centaines de licenciements

 Bouygues Télécom prévoit des centaines de licenciements

Depuis l’arrivée du quatrième opérateur Free Mobile, les opérateurs mobiles historiques Orange, SFR et Bouygues Télécom ont vécu des mois mouvementés et ont dû s’adapter à ce raz de marée.  L’arrivée de Free Mobile a engendré des points positifs et négatifs pour les opérateurs, qui se voient obliger de réduire leurs effectifs.

L’arrivée de Free Mobile a tout d’abord permis des baisses de tarifs sur les forfaits assez considérables et a permis aux clients de pouvoir réduire leur facture. Suite à ses offres à bas prix, les opérateurs ont dû réagir et ont donc créé des marques Low Cost (SOSH, RED de SFR et B&You) avec des offres 2h d’appel à moins de 10€/mois et des forfaits appels illimités entre 20€/mois et 25€/mois.

L’arrivée de Free Mobile a eu une incidence non négligeable pour les opérateurs, ils se voient obliger de réduire les effectifs pour continuer à rentabiliser les coûts.
Il y a quelques jours, on apprenait que SFR va licencier environ un milliers de salariés. Aujourd’hui, nous apprenons que Bouygues Télécom va également sûrement devoir se séparer plusieurs centaine de salariés.
Fin 2011, Bouygues Télécom comptait 11,3 millions de clients. Suite à l’arrivée de Free Mobile, il en a perdu 380.000. Mais il a réussi à limiter l’hémorragie en sortant son opérateur Low Cost B&You, avec lequel il a réussi à recruter près de 253.000 clients.
Malgré ces efforts et la mise en place d’un plan d’économies des coûts, Bouygues Télécom envisage une réduction de ses effectifs. En effet, l’opérateur est confronté à une baisse de son chiffre d’affaires et de sa rentabilité.

Le seul opérateur épargné par ces licenciements est Orange. Cependant, tous les opérateurs accusent Free Mobile d’être le responsable de tous ces chamboulements. Ils l’accusent d’être responsable de toutes ces pertes d’emplois, dues au bouleversement du marché des mobiles.

Free Mobile a bien chamboulé le marché de la téléphonie mobile autant en positif qu'en négatif. La question qui se pose est quel est l'avenir des opérateurs mobiles face à ses offres bas prix.

Vos derniers commentaires

Poupette le 05-07-2012
Je vais être gentille 6000 salarié dont la moitié à l'étranger donc c'est sur que c'est plus rentable maintenant pas très pratique pour comprendre le service technique box quand ils ne savent pas aligner 2 mots de français
observ le 04-07-2012
beaucoup plus simple pour free d etre rentable a 20%u20AC avec ses 6000 salariés face a orange et autres qui totalisent plus de 150 000 salariés, cependant je pense que les grands operateurs n ont pas dit leur dernier mots
Poupette le 03-07-2012
C'est sur c'est facile pour free de faire un forfait à 20%u20AC avec un service clientèle à l'étranger et des boutiques qui ne sont pas vraiment des boutiques car on nous oriente vers les ordinateurs de la boutique au lieu de nous répondre. Maintenant à nous de voir si on veut que toutes nos entreprises se délocalisent
rosab2 le 03-07-2012
salut incroyable je suis d accord avec vous les gros opérateur mobile a cause le nouveau venu se de la jalousie et des profiteur des client si free mobile peux sortir des forfait illimité a 20 euro pourquoi les gros opérateur ons en-profite de nous tous et toute tous se année pause vous bien la question pour quoi
incroyable le 03-07-2012
c'est fou que les opérateurs historiques n'aient pas prévu le coup ! C'est plutôt facile d'accuser le nouveau venu. je pense que même si free n'était pas arrivé ils auraient quand même virer du monde... Rentabilité quand tu nous tiens...