Téléphonie mobile : Free attaque SFR

 Téléphonie mobile : Free attaque SFR

Une nouvelle fois, Xavier Niel fait parler de lui et décide de continuer son combat contre les opérateurs historiques Orange, SFR et Bouygues Télécom. Il a en effet accordé une interview au magazine Capital où il annonce avoir porté plainte contre SFR.

Le patron d’Iliad attaque SFR pour concurrence déloyale. Xavier Niel estime que désormais le devoir des opérateurs est de pouvoir proposer des forfaits à prix cassés, ce qu’il a très bien fait depuis son arrivée début 2012, mais aussi supprimer les subventionnements des mobiles. Car pour Free, ce système oblige les clients à s’engager sur 12 ou 24 mois pour pouvoir bénéficier d’un mobile à prix réduit, ce qui est pour lui un « crédit à la consommation déguisé […] Cela revient à pratiquer des taux d’usure de 300 ou 400% que le consommateur ne voit pas », déclare Xavier Niel dans Capital.

Une pratique qui est plus que courante chez les opérateurs. En 2011, 90% des téléphones mobiles vendus en France étaient associés à l’achat d’un forfait pour bénéficier d’une subvention sur le mobile.
Pour le moment, Free n’a fait les démarches seulement contre SFR et n’a pas précisé s’il le ferait pour Orange et Bouygues Télécom.

Actuellement, Free propose des téléphones mobiles « nus » avec ses forfaits avec un achat au comptant ou à crédit. Cependant, face à ses concurrents directs, tels que SOSH ou B&You, le paiement du mobile en plusieurs fois est sans frais pour ces derniers alors que le paiement en plusieurs fois chez Free Mobile est un crédit à la consommation avec un TAEG fixe de 9,99%. Par exemple, pour un Samsung Galaxy S3, il sera à 595€ comptant mais à 655€ pour un paiement en 23 fois.

Attendons donc la réponse de SFR et de voir si Free va également pousser sa procédure contre Orange et Bouygues Télécom.

La suite au prochain épisode…

Vos derniers commentaires

rosab2 le 19-07-2012
BRAVO free il manque bouygues aussi