Loi chatel : les hotlines des opérateurs mobiles restent gratuites

 Loi chatel : les hotlines des opérateurs mobiles restent gratuites

Ca y est c’est officiel, les hotlines des opérateurs vont rester gratuites. Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Economie numérique, l’a affirmé ce matin dans une interview avec le journal le Parisien. Contrairement à ce qui a pu être dit récemment à ce sujet, rien ne changera.

« Je crois qu’Arnaud Montebourg a été très pédagogue. Il a montré que, moyennant un effort financier minime, on peut créer de l’emploi. Mais il n’est pas question de remettre en cause les acquis des consommateurs. Une remise à plat de la loi Chatel n’est pas à l’ordre du jour », a confié Fleur Pellerin.
En effet, depuis la rencontre entre Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et les opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom. Il y a beaucoup de rumeurs concernant les changements sur la loi châtel dont la gratuité des hotlines. Donc comme l’a confirmé ce matin Fleur Pellerin, cet avantage restera en place pour les consommateurs.

En ce qui concerne, la résiliation par anticipation ne devrait pas être touchée non plus. Pour l’instant, si vous êtes engagé sur un forfait mobile de 24 mois, vous pouvez résilier celui-ci au bout du 13ieme mois d’engagement en ayant seulement 25% des mois restants à régler à votre ancien opérateur. Désormais, le consommateur ne veut plus d’engagement, d’où l’émergence des forfaits sans engagement et donc plus de soucis de frais de résiliation pour changer d’opérateur.

Une autre question reste cependant sans réponse : le subventionnement des mobiles. Comme l’indique Fleur Pellerin, ces produits ne sont pas fabriqués en France et ne rapportent donc rien à l’économie française. De plus, le prix réel du mobile reste flou pour le consommateur. Elle affirme donc être en cours de discussion avec son collègue Benoit Hamon, chargé de la Consommation, pour apporter des solutions à cela.

En ce qui concerne les difficultés des opérateurs qui doivent licencier des salariés, cela ne concernerait pas que l'arrivée de Free Mobile mais aussi les investissement faits par les opérateurs pour développer la 4G et le très Haut Débit. Pour remédier à cela, Fleur Pellerin nous informe que l'Etat va aider les opérateurs mobiles dans leurs investissements pour permettre aux opérateurs de relocaliser les emplois en France.

Vos derniers commentaires

akili le 11-09-2012
Bonjour, comment contacter gratuitement la hotline d'Orange? et celle de SFR?