Free Mobile : Le groupe Iliad en grande forme !

 Free Mobile : Le groupe Iliad en grande forme !

Le 1er semestre 2012 est un semestre historique pour le Groupe Iliad, et voici les résultats de celui ci:

Succès des offres mobiles : Le 1er semestre 2012 a été marqué par le succès commercial des offres mobiles Free mobile) du Groupe. En moins de six mois, Iliad a recruté plus de 3,6 millions d’abonnés, soit 5,4% du parc français. Le chiffre d’affaires généré par ces nouvelles activités a été de 320 millions d’euros sur la période.

1er opérateur alternatif dans le haut débit. Dans un contexte de ré-accélération de la croissance de ses activités historiques (chiffre d’affaires en hausse de près de 9% au 30 juin 2012) le Groupe a réussi à améliorer sa rentabilité en poursuivant ses efforts de dégroupage et d’optimisation de sa base de coûts fixes. Ainsi, au 30 juin 2012, le Groupe affiche une marge d’Ebitda de 40,8% sur ses activités fixes.

Performances financières solides. L’Ebitda du Groupe progresse légèrement par rapport à celui du 1er semestre 2011 à 417 millions d’euros. Sur la période, le Groupe a réussi à absorber l’effet dilutif de ses activités mobiles sur l’Ebitda par la croissance et la profitabilité de ses activités fixes.

Plan d’investissement volontariste permettant d’accompagner la croissance future du Groupe. Au cours du 1er semestre 2012, le Groupe a maintenu son effort d’investissement afin d’accompagner la croissance de sa base d’abonnés fixes et d’accélérer le déploiement de son réseau mobile. Sur la période, le Free Cash Flow (FCF) Groupe ressort à -151 millions d’euros, après paiement des dividendes (21 millions d’euros) et de la charge d’impôts (116 millions d’euros).

Maintien d’une structure financière forte. Le démarrage commercial des activités mobiles et le succès commercial des offres ADSL du Groupe sur les six premiers mois de l’année 2012 se sont faits sans porter atteinte à la solidité financière de l’entreprise. Au 30 juin 2012, le Groupe affichait une liquidité (trésorerie et lignes disponibles) de plus de 1,5 milliard d’euros et un ratio d’endettement de 1,35x. Iliad est l’un des opérateurs les moins endettés en Europe.

Bilan : Au 30 juin 2012, l’endettement brut du Groupe s’établissait à 1 529 millions d’euros, et l’endettement net à 1 126 millions d’euros. Malgré le lancement de ses activités mobiles au cours de la période et le succès commercial de ses offres ADSL, le Groupe a maintenu une structure financière solide avec un ratio d’endettement de 1,35x au 30 juin 2012, permettant de rester un des opérateurs télécoms les moins endettés en Europe.

Communiqué de Presse Iliad

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !