Phone House : Nouvelle victime du succès Free ?

 Phone House : Nouvelle victime du succès Free ?

Alors que les opérateurs mobiles Orange, SFR et Bouygues Télécom se remettent peu à peu de l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie, c’est au tour de Phone House de subir les conséquences de l’arrivée de l’opérateur mobile entre autres. Les rumeurs circulent en ce moment comme la fermeture de 79 magasins et plus de 240 emplois supprimés mais rien n’a été confirmé officiellement.


La direction parle pour le moment de 'projet de réorganisation' et en a informé ses salariés par mail. A l’heure des forfaits sans engagement, les boutiques de téléphonie mobile ont du mal à garder la tête hors de l’eau. Les nouveaux forfaits peuvent être souscrits uniquement sur Internet comme pour B&You et Sosh, et pour Free Mobile, dont Phone House espérait pouvoir proposer, les commandes ne se font quasiment que sur le site de l’opérateur lui-même. Ce qui diminue la fréquentation des boutiques.


Bouygues Télécom connaissant également des difficultés et étant actuellement en plan d’économies avait songé à arrêter son accord avec le distributeur Phone House pour limiter ses coûts mais s’est finalement rétracté.


Cependant considérer Free Mobile comme coupable des difficultés de Phone House est un peu fort, ce sont plutôt tous les forfaits qui se souscrivent sur Internet qui sont coupables de cela.

Vos derniers commentaires

metoo le 04-10-2012
c tout simplement a cause des clients qui veulent toujours moi cher et des operateurs qui veulent toujours deplumé leur clients. .... c'est malheureux pour eux :(