Face à ses concurrents, Free Mobile joue-t-il le jeu ?

 Face à ses concurrents, Free Mobile joue-t-il le jeu ?

Depuis l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie avec ses offres à bas prix, tout le monde se pose beaucoup de questions sur les pratiques de l’opérateur et l’accuse de tout et de rien sans forcément que cela soit fondé. Cette fois, c’est au tour du gouvernement de se pencher sur le cas Free Mobile et de vérifier si Xavier Niel respecte ses engagements concernant le développement de son réseau.

Hier soir, le gouvernement a présenté un plan de soutien aux télécoms. Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, a annoncé vouloir créer un « observatoire des investissements et des déploiements dans les réseaux mobiles » afin de vérifier surtout si Free investit réellement dans des infrastructures pour développer son réseau et ne s’appuie pas uniquement sur le contrat d’itinérance signé avec Orange, qui n’est censé n’être que transitoire jusqu’en 2018, le temps que Free investisse dans son propre réseau et puisse assurer l’itinérance de son réseau lui-même.

Le gouvernement attaque également un autre point : le subventionnement des mobiles. Free avait attaqué SFR à ce sujet, estimant que ce dernier dissimulait derrière ces subventions des « crédits à la consommation déguisés ».
Le gouvernement souhaite « définir d'ici à janvier 2013 [...] d'éventuelles évolutions réglementaires qui permettraient à la fois la sécurisation juridique du modèle de subventionnement des terminaux ainsi qu'une possible modération du rythme de renouvellement des terminaux ».

Free se retrouve donc sous le feu des projecteurs mais dans le mauvais sens du terme. Attendons donc de connaître les résultats de ces investigations pour savoir si Free Mobile joue vraiment le jeu ou si cela était une stratégie de Xavier Niel pour profiter d’un réseau existant en faisant le minimum d’investissements pour ainsi proposer des prix cassés.

 

Source : Les Echos

Vos derniers commentaires

Eny le 19-10-2012
Oui, m'enfin, c'est bien GRACE à Free, qu'on n'a plus des forfaits 2h avec internet limité à 250 Mo pour 60 € par mois !! Ça aussi, il ne faudrait pas l'oublier !
laboca le 13-10-2012
free a assurer sur le marketing car tout le monde les prend pour les sauveurs alors qu'ils font des bénéfices sur la tete des clients comme les autres sans avoir une reelle qualité de services/reseau sur le territoire hormis quelques grosses villes. FREE est pire que les autres car au SAV ils se foutent vraiment de la gueule du monde, y a pas que le prix dans la vie ya les "à côtés" aussi
eric le 10-10-2012
"Free se retrouve donc sous le feu des projecteurs mais dans le mauvais sens du terme." Avez vous des actions chez les autres opérateurs pour donner un tel avis sur des suppositions?