30.000 emplois créés grâce à Free Mobile

 30.000 emplois créés grâce à Free Mobile

Alors que le gouvernement se penche sur les responsabilités de Free dans les licenciements chez les opérateurs mobiles, 2 économistes ont étudié les conséquences de l’arrivée de l’opérateur, à la demande de ce dernier, sur le marché de la téléphonie mobile et le bilan s’avère plus que positif. L’opérateur permettrait de créer jusqu’à 30.000 emplois sur le moyen terme sur plusieurs secteurs d’activité.


Les économistes Augustin Landier, de l'École d'Économie de Toulouse et David Thesmar, professeur à HEC, démontrent que l’arrivée de Free a beaucoup d’effets positifs pour l’économie française avec entre autre près de 1,7 milliard d’euros de pouvoir d’achat supplémentaires pour les consommateurs. En effet, l’arrivée de Free a eu pour effet la baisse de la facture mobile chez tous les opérateurs, en moyenne de 16 euros.
Les consommateurs ayant besoin de plus de produits, les entreprises doivent répondre à leur demande et cela veut souvent dire créer de l’emploi. Mais sur les emplois créés, seul plus de 250 se feront sur le secteur de la téléphonie.


L’arrivée de Free Mobile est en effet bénéfique pour l’économie française mais pas forcément pour le secteur de la téléphonie mobile qui va devoir supprimer au minimum entre 5.000 et 10.000 emplois (données ARCEP) suite aux mesures que les opérateurs ont dû prendre pour s’aligner sur Free.


Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, interviewé vendredi dernier sur Europe 1, dénonce le fait que les opérateurs mobiles se soient faits de l’argent sur le dos des consommateurs mais ne félicite pas non plus Free car du fait de la cassure totale des prix sur les forfaits les opérateurs ont dû s’aligner avec des offres Low Cost (B&You, Sosh,...) tout en prenant des mesures de plans sociaux et de délocalisations pour assumer ces coûts.

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !