pixel menu
bon plan Red by SFRPlus que
go

SFR conteste la décision de l'Autorité de la Concurrence

Par le
SFR, patrick drahi

Alors que le Groupe Altice/Numericable vient d’écoper d’une amende de 15 millions d’euros par l’Autorité de la concurrence pour ne pas avoir respecté certains des engagements liés à la cession des activités de téléphonie mobile d'Outremer Telecom qui avaient été pris à l'occasion du rachat de SFR, l'opérateur SFR conteste l’analyse de l’Autorité de la concurrence. Dans un communiqué de presse publié par le Groupe, SFR se réserve le droit d'exercer un recours contre cette décision.

SFR conteste l’analyse de l’Autorité de la concurrence

SFR vient de publier un communiqué de presse sur la décision de l’Autorité de la concurrence. Ce dernier conteste l’analyse de l’Autorité ainsi que l'amende de 15 millions d'euros. En effet, SFR indique que les hausses tarifaires effectuées sur les forfaits de l’opérateur Outremer Télécom constituaient un acte de bonne gestion. SFR ajoute que ces augmentations n’ont pas altéré la compétitivité ni la viabilité de l’opérateur Outremer Telecom à la Réunion et à Mayotte et n’ont induit aucune atteinte à la concurrence sur le marché. 

Rappelons que l’Autorité de la Concurrence a jugé que le groupe Altice/Numericable n’a pas respecté ses obligations liées à la cession des activités de téléphonie mobile d'Outremer Telecom à l'occasion du rachat de SFR en augmentant le prix des forfaits de téléphonie mobile à La Réunion et à Mayotte. Pour rappel, durant la période avant la cession d’Outremer Telecom à La Réunion et Mayotte, les forfaits ont subi une hausse entre 17% et plus de 60%.

SFR va-t-il payer l’amende de 15 millions d’euros ?

SFR

Dans son communiqué de presse, le Groupe SFR indique avoir respecté ses engagements, notamment en outre-mer avec la cession des activités mobile d’Outremer Telecom. SFR indique par la même occasion son droit d’exercer un recours contre cette décision. Rappelons que pour l’Autorité de la Concurrence, les pratiques mises en œuvre par le groupe Altice/Numericable sont graves et justifient le prononcé d'une amende de 15 millions d’euros.

Affaire à suivre ...

Source : Communiqué de presse SFR

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok