pixel
B and you promoPlus que
go

Retour à 3 opérateurs : des négociations secrètes après l'échec du mariage entre Orange et Bouygues Telecom

Par le | mis à jour le
retour à 3 opérateurs

Après l'échec du mariage entre Orange et Bouygues Telecom, le retour à 3 opérateurs mobiles en France ne semble pas encore abandonné.  En effet selon le JDD, les discussions sont toujours en cours et les dirigeants des opérateurs SFR, Free ont tenté de convaincre en toute discrétion Martin Bouygues de vendre sa filiale Télécoms à l'opérateur historique quelques jours après l'annonce de la fin des négociations entre Orange et Bouygues Telecom. La consolidation dans le secteur des télécommunications reste une nécessité a déclaré Ramon Fernandez, le directeur général délégué d'Orange. Ce retour à 3 opérateurs envisagé depuis la fin 2014 sera-t-il finalement réalisé avec un mariage entre Orange et Free en 2016 ?

Un retour à 3 opérateurs mobile en France toujours envisagé !

Les discussions entre Orange et Bouygues pour un éventuel rachat depuis le début de l'année devaient se finaliser le 01 Avril 2016 et finalement le rapprochement entre Orange et Bouygues a échoué. Ces négociations qui ont duré trois mois n'ont pas pu aboutir car aucun accord n’a pu être trouvé entre les différents acteurs.  Cette consolidation reste nécessaire selon les différents dirigeants qui ont tenté de convaincre en toute discrétion Martin Bouygues quelques jours après l'annonce de la fin des discussions entre Orange et Bouygues Telecom, c'est ce que laisse entendre l'article du JDD publié hier 08 Mai 2016 : 'Orange accepte de prendre à sa charge une plus grosse part de la pénalité prévue en cas de rupture de l'opération. De son côté, SFR assume davantage les garanties de passif. Quant à Free, dont les exigences avaient irrité Martin Bouygues, il lève les conditions suspensives autour des transferts des antennes-relais. En face, l'État, actionnaire d'Orange à 23%, envoie lui aussi des messages d'ouverture et accepte d'assouplir ses demandes à l'égard de Bouygues. Notamment la clause lui interdisant d'augmenter sa participation chez Orange et de profiter de droits de vote double. 'L'État était prêt à ramener le gel de la participation de Bouygues à deux ans et demi', explique une source. 'Nous étions aussi disposés à limiter les droits de vote uniquement pour les grandes décisions stratégiques, comme nous l'avons fait chez Renault', ajoute un proche de Bercy.'

Malgré tous les efforts des rivaux pour aboutir à ce rapprochement indispensable pour les 4 opérateurs mobiles, Martin Bouygues n'a pas répondu favorablement à ces nouvelles négociations.

Le retour à 3 opérateurs sera-t-il réalisé avec un mariage entre Orange et Free Mobile ou Bouygues et SFR ?

Selon les dernières infos et l'échec du mariage entre les deux opérateurs, Bouygues Telecom braqué sur ses positions n'est plus à vendre, un scénario qu'on a déjà connu l'an passé avec l'éventuel rapprochement entre Bouygues et Free puis avec Numericable-SFR. Orange qui espère depuis fin 2014 un retour à 3 opérateurs mobile en France, précisait en Janvier 2015 que SFR-Numericable était le mieux placé pour mener à bien la consolidation du secteur de la téléphonie en France, mais les discussions entre Bouygues et Numéricable à l'époque n'avaient pas abouti. Finalement un an après cet épisode, Orange était prêt à racheter Bouygues Telecom mais malheureusement les 3 derniers mois de négociation n'ont pas abouti non plus.

Et si Orange rachetait Free Mobile ?  La consolidation "restera une nécessité", a déclaré Ramon Fernandez, le directeur général délégué d'Orange sur BFM Business. "Il y a toujours des bouts de discussion", confirment plusieurs dirigeants des opérateurs mobiles français. Tout le monde se parle et ces semaines-ci, le dernier scénario jamais exploré, un rachat de Free par Orange, circule dans l'esprit des opérateurs. D'autant que fait rare dans ce secteur, leurs deux patrons, Stéphane Richard et Xavier Niel, s'entendent très bien. Cela permettrait à celui de Free de prendre position chez Orange, comme ce que visait Martin Bouygues. De plus, le fondateur de Free détient une participation de 15% dans Telecom Italia, voué à s'unir à terme à Orange. Il pourrait ainsi être le pivot d'une double consolidation, d'abord en France puis en Europe. Cette information qu'on a pu lire sur le JDD vient d'être démentie par le quatrième opérateur mobile.  Alors cette consolidation dans le secteur des télécommunications sera-t-elle réalisée en 2016 si oui la question qui se pose c'est qui va racheter qui ? 

 

 

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Vince
Posté le 16/05/2016 19:21:20
Je suis chez free mobile et il y a hors de question que je passe chez orange avec la rumeur que orange veut racheté free mobile car orange est trop chère et son rézo est pourri a certaint endroit. Le mieu ces que free mobile rachète bouygues
Sainteu
Posté le 17/09/2016 10:52:50
Après un passage chez Free puis chez SFR, j'ose espérer que ces 2 "opérateurs" ne seront pas les repreneurs de qui que se soit !! SFR a été une excellente entreprise, mais ça, c'était avant leur fusion avec 9Télécom et CI ! Depuis c'est une pétaudière sans nom ! Et je doute que Numéricable y change quoi que se soit ! Quand à Free, le jour ou ils seront capables de faire fonctionner correctement leur réseau on en reparlera !
Dav
Posté le 18/09/2016 03:57:50
Non le mieux c'est à free de se faire racheté par Orange. C'est free les derniers arriver, Bain c'est les premiers qui par. Et en plus je vois pas où free peux à porter à racheter Bouygues Télécom.
Pika
Posté le 18/09/2016 13:09:06
C est note Vince, j en parle parle lundi matin a Stephane et Xavier.
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok