pixel menu
bon plan Red by SFRPlus que
go

J'alerte l'ARCEP : Le succès de la plate-forme

Par le
arcep, plaintes, opérateurs

Le journal Le Parisien nous révèle que la plate-forme J’alerte l’ARCEP, mise ne place par le gendarme des Télécoms, il y a deux mois enregistre déjà 12 600 plaintes. Rappelons que cette plate-forme permet aux particuliers ou entreprises de signaler leurs problèmes de connexion internet, de téléphone mobile ou encore avec un courrier postal. Quels sont les problèmes recensés par cette plateforme ? Comment signaler un problème ? On vous dit tout !

J’alerte l’ARCEP : Déjà 12 600 signalements

Le journal Le Parisien dévoile aujourd’hui les premiers chiffres de la plate-forme J’Alerte l’ARCEP deux mois après son lancement. Rappelons que ce nouvel outil instauré par le gendarme des Télécoms permet aux utilisateurs (particuliers, entreprises ou collectivités) de signaler les problèmes rencontrés avec leurs opérateurs.

J

Le 14 décembre dernier, cette plateforme comptabilisait déjà 12 600 plaintes. Pour rentrer dans les détails, la majorité des signalements (64%) concernent la qualité des services de l’internet fixe ou mobile. Des problèmes de facturation sont également signalés avec 11% des plaintes concernant les factures des opérateurs. La plate-forme a recensé sur ce sujet de nombreux mécontentements notamment suite aux augmentations tarifaires des opérateurs. Le journal Le Parisien souligne également les plaintes sur les ventes forcées concernant par exemple l’ajout des bouquets Presse par les opérateurs sur les factures des consommateurs. D’autres dysfonctionnements sont également signalés sur la Fibre, en effet, 8% des plaintes dénoncent des blocages pour s’abonner. Et enfin, 4% des alertes concernent La Poste avec notamment des retards d’acheminement du courrier.

Comment faire un signalement sur la plate-forme ?

Pour signaler un problème avec votre opérateur Internet ou mobile, rendez-vous sur le site J’ALERTE L’ARCEP et cliquez sur le bouton « J’alerte ». L’ARCEP vous rappelle que cet espace de signalements ne constitue pas une saisie formelle de l’Autorité et que cette plate-forme ne propose pas de suivi personnalisé de votre dossier. Cependant, des voies de recours à votre disposition vous seront indiquées en fin d’alerte. Vous devez ensuite indiquer si vous êtes un particulier, une entreprise ou une collectivité locale. Votre adresse mail ainsi que votre code postal sont aussi à mentionner. Ensuite, vous devez mentionner en quoi concerne votre alerte (mobile, fixe/Internet ou postale) ainsi que le nom de votre opérateur. Et enfin, l’étape suivante vous permet de faire un diagnostic de votre problème et d’apporter des précisions sur ce dernier. Une fois votre alerte envoyée, le gendarme des télécoms vous fait part de ses recommandations pour vous aider à résoudre votre problème.

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok