pixel
bon plan Red by SFRPlus que
go

Résultats Free 2018 : 347 000 abonnés en moins et un CA en recul

Par le
logo free

Attendus ce mardi matin, les chiffres de l’activité de l’opérateur Free pour le compte de l’exercice 2018 sont tombés comme un couperet. Comme beaucoup le présageaient, le navire dirigé par Xavier Niel a fortement été battu par les flots au cours de l’année écoulée. Et même s’il ne sombre pas, le trublion des opérateurs français accuse le coup, avec de lourdes pertes en termes d’abonnés et un chiffre d’affaires qui s’effrite. 2018 n’aura donc finalement pas été l’année de la relance, comme espéré…

De grosses pertes d’abonnés fixes comme mobiles

347 000 ! Le chiffre est impressionnant, d’autant plus que c’est la toute première année caractérisée par une perte d’abonnés pour l’opérateur télécoms qui, depuis son lancement, restait sur une pente ascendante. De 20,215 millions fin 2017, le nombre d’abonnés Free est en effet passé à 19,868 millions à fin 2018. Une perte ressentie plus particulièrement sur le segment mobile, où l’opérateur a été délesté de 254 000 abonnés. Selon le rapport d’Iliad, maison-mère de Free, ces pertes proviennent principalement des abonnés au forfait mobile à 2 €/mois. Pour ce qui est des abonnés fixes, Free en a perdu 93 000 pour le compte de cette année. Une contre-performance majeure quand on sait que ce segment a toujours été considéré comme l’activité historique de l’opérateur.

Résultats : une baisse de 1,9% du CA et une action dont le cours dévisse en bourse (de 234 € en mai 2017 à 85 € ce 19 mars).

La faute à la concurrence

Pour de nombreux analystes, Free subirait avant tout le retour de bâton de sa politique de prix bas qui lui avait permis de conquérir le marché durant ses premières années d’activité. Adoptée, voire améliorée, par ses concurrents, la stratégie du « low-cost » sur fond de promos à répétition et de ventes privées aurait donc fini par desservir l’opérateur piloté par Xavier Niel. A l’opposé, ces concurrents en sortent gagnants, avec 590 000 nouveaux abonnés mobiles pour Bouygues Telecom en 2018.

Le miracle Delta n’a pas eu lieu…

Mais l’une des plus grosses déceptions de l’année 2018 chez Free reste sans doute l’accueil mitigé accordé par les internautes à la Freebox Delta. Annoncée comme un véritable « game-changer », la nouvelle box 10G de Niel est arrivée vraisemblablement trop tard pour éviter le naufrage. Pire, elle n’a pas suscité l’engouement espéré, hormis auprès des inconditionnels de la maison Free. En attendant les chiffres de 2019, Iliad peut tout de même se satisfaire de ses plus de 100 000 Freebox Delta vendues depuis décembre dernier.

freebox-delta

Autre sujet de satisfaction de la maison-mère de Free : le FTTH sur lequel l’opérateur a réussi à doubler son nombre d’abonnés, avec 427 000 nouveaux clients à la fibre optique enrôlés pour le compte de l’année 2018.

catégorie: Free Mobile Freebox
Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok