pixel menu
bon plan Red by SFRPlus que
go

Huawei regarde du côté de la technologie russe pour remplacer Google Android sur ses smartphones

Par le
Homme tenant un smartphone

Google ayant fermé les portes de son système d'exploitation Android à Huawei, le géant chinois des télécommunications cherche des alternatives pour que ses smartphones continuent de fonctionner. Une option viable aurait été trouvée en Russie.
Le mois dernier, Google et un certain nombre d'entreprises de technologie américaines se sont vu interdire de traiter avec les grandes entreprises chinoises de télécommunications Huawei et d'autres entreprises chinoises. L'ordre direct du président américain Donald Trump interdit aux entreprises américaines de fournir à Huawei des pièces de rechange ou des solutions technologiques. Cette mesure aurait été mise en œuvre dans un contexte de graves problèmes de sécurité après que Washington eut accusé les entreprises de technologie chinoises d'espionner pour le compte de Beijing.

La société chinoise négocie actuellement le remplacement d'Android par le système d'exploitation Aurora, actuellement mis au point par la société russe Russian Mobile Platform, dont le siège est à Moscou, rapporte le journal télévisé russe Bell , citant un fonctionnaire familier avec la question.

Le président de Huawei, Guo Ping, aurait discuté de l'accord possible avec le ministre russe du développement numérique et des communications, Konstantin Noskov, avant le Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

'La Chine teste déjà des appareils avec le système d'exploitation Aurora préinstallé,' a déclaré le responsable.

En outre, le sujet a été abordé lors d'une réunion officielle du président russe Vladimir Poutine avec le dirigeant chinois Xi Jinping la veille de l'événement commercial. Les deux présidents auraient discuté de la possibilité d'installer le système d'exploitation Aurora sur les smartphones Huawei et de la localisation de certaines installations de production de Huawei en Russie.

Aurora est un système d'exploitation mobile développé sur la base de Sailfish OS, conçu par la société technologique finlandaise Jolla. En 2014, l'entrepreneur russe Grigory Berezkin est devenu copropriétaire de Jolla. Depuis 2016, la société Open Mobile Platform, associée à l'homme d'affaires, développe une version russe du système. L'année dernière, une part de 75 % de la plate-forme Open Mobile a été achetée par Rostelecom, la société nationale russe de télécommunications.

Source de l'article 'Huawei looks to Russian technology to replace Google's Android on its smartphones' sur le site www.rt.com 

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok