pixel
promo Red by SFRPlus que
go

New Deal Mobile : La couverture 4G des opérateurs

Par le
soldes smartphone
arcep, gendarme des Télécoms

L’ARCEP publie aujourd’hui son premier tableau de bord trimestriel du New Deal mobile, qui permettra de suivre la mise en œuvre par les opérateurs des engagements qu’ils ont pris en janvier 2018 auprès du Gouvernement et de l’Arcep. Découvrez aujourd’hui la couverture 4G des opérateurs Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR au 31 mai 2018.

La couverture 4G des opérateurs mobiles

En janvier 2018, l’Arcep et le Gouvernement annonçaient un 'new deal mobile' à savoir des engagements de la part des opérateurs pour accélérer la couverture mobile des territoires. Aujourd’hui, le gendarme des Télécoms publie son premier tableau de bord qui permettra de suivre les engagements des opérateurs mobiles. Ce bilan trimestriel indique notamment la couverture 4G des opérateurs mobiles au 31 mai 2018 (données opérateurs). Avec l’opérateur Bouygues Telecom, 96% de la population est couverte en 4G (15 172 sites équipés en 4G sur 19261 déployés soit 79%). Avec Free Mobile, 89% de la population est couverte en 5G (10 287 sites équipés en 4G sur 13257 déployés soit 78%). L’opérateur historique Orange couvre quant à lui 98% de la population française en 4G (15972 sites équipés en 4G sur 24207 déployés soit 66%). Et enfin, l’opérateur SFR couvre 96% de la population en 4G (15 361 sites équipés en 4G sur 20780 déployés soit 74%).

ARCEP

Le new deal mobile, c’est quoi ?

En 2017, à la demande du gouvernement, le gendarme des Télécoms (ARCEP) a lancé des travaux avec les opérateurs mobiles et les collectivités afin d’accélérer la couverture mobile des territoires, notamment en 4G. A l’issue de ces travaux, un accord historique entre le Gouvernement, l’Arcep et les opérateurs a été annoncé « le New Deal Mobile ». Concrètement, ce New Deal va permettre la généralisation de la 4G en métropole d’ici fin 2020 mais aussi la mise en place d’un dispositif de couverture ciblée visant à améliorer de manière localisée la couverture de zones dans lesquelles un besoin d’aménagement numérique du territoire aura été identifié par les collectivités et le Gouvernement. Ainsi, le tableau de bord publié par l’ARCEP s’inscrit comme un instrument de contrôle. Rappelons que le gendarme des Télécoms possède un pouvoir de sanction en cas de manquement au respect des obligations inscrites dans les autorisations de fréquences. Le nouvel outil regroupe un ensemble de six indicateurs présentant la progression des opérateurs sur chacun des axes du New Deal mobile à savoir la 4G pour tous (équiper tous les sites mobiles en 4G), la couverture ciblée (Améliorer la couverture de manière localisée), la couverture indoor, la 4G en voiture, l’état des réseaux mobiles (à venir) et la 4G fixe (à venir).

Source : ARCEP

catégorie: 4G
Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin
Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok