pixel
bon plan Red by SFRPlus que
go

Free VS Bouygues Telecom : Free remporte la bataille… mais pas la guerre !

Par le
logo Bouygues telecom et Free

Bouygues Télécom a été débouté par le tribunal de commerce, jeudi dernier, dans l’affaire qui l’opposait à l’opérateur de Xavier Niel. Pour rappel, Free avait été assigné fin 2014 par l’opérateur de Martin Bouygues au titre d'une « pratique commerciale trompeuse ». Ce dernier réclamait 718,5 millions d'euros à Free, lui reprochant de tromper ses abonnés en bridant ses débits en itinérance 3G.

Itinérance 3G : Bouygues Telecom perd en justice contre Free

Plusieurs années après le début de cette affaire, le tribunal de commerce de Paris a finalement décidé que Bouygues Telecom était en tort, alors qu’il réclamait plus de 700 millions d'euros à Free dans l'affaire de l'itinérance 3G. En cause : une plainte suite au préjudice subi par la « concurrence déloyale de Free », qui aurait profité de l'itinérance 3G d'Orange.

Selon Bouygues Telecom, Free aurait pu, grâce à cet accord, casser ses prix et faire fi de la concurrence, tout en profitant de développements à bas coûts en bridant les débits. Non seulement Bouygues Telecom a été débouté, mais l'opérateur a été condamné à rembourser les frais de justice engagés par Free durant la procédure, soit 350 000 euros.Free logo

Bouygues Telecom perd son procès contre Free Mobile

Le tribunal a estimé que le bridage de la 3G d'Orange n'est pas prouvé, comme l'Arcep, l’autorité des télécoms, a pu le confirmerr. S'il peut encore faire appel de cette décision, reste que cette dernière marque une étape cruciale dans le conflit opposant Bouygues Telecom à Free depuis le lancement de ce dernier sur le marché grand public.

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok