pixel
bon plan Red by SFRPlus que
go

Galaxy Note 7 : la cause des explosions enfin identifiée par Samsung

Par le
Galaxy note 7 : cause des explosions connue et bientôt dévoilée au grand jour

L’origine des explosions des Galaxy  Note 7 devrait pas tarder à être dévoilée par le géant Sud-Coréen. Des ingénieurs indépendants ont visiblement apporté la réponse au géant Sud-Coréen selon The Investor. Samsung a fait le choix pour le moment de garder ces informations tant attendues par le public, et devrait pouvoir enterrer cette affaire du Note 7 avant cette fin d’année 2016, du moins si les derniers utilisateurs du Note 7 se décident à retourner leur appareil.

La cause des explosions du Note 7 enfin connue par Samsung

Samsung a promis de dévoiler les causes des explosions avant 2017, et il semblerait que le constructeur ait enfin la réponse. En effet, selon The Investor, les ingénieurs avec lesquels Samsung a travaillé pour mener l’enquête afin d’identifier l’origine des explosions ont apporté la réponse. Les surchauffes des batteries seraient-elles liées à la conception du mobile jugé trop fin comme l'ont indiqué récemment des chercheurs indépendants sur le site instrumental.ai. Le géant Sud-Coréen ne devrait donc plus tarder à dévoiler au public les résultats de son investigation. Samsung va pouvoir enterrer l’affaire du Note 7 et se concentrer sur les prochains flasghips notamment le Samsung Galaxy S8 qui fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. Toutefois, même si l’origine des explosions du Note 7 est enfin connue et pas encore officiellement dévoilée à la presse, les derniers utilisateurs du Note 7 encore nombreux ne permettent pas de clore définitivement cette affaire du Note 7.

De nombreux Note 7 encore utilisés malgré les risques d’explosion

Malgré les procédures mises en place par le géant Sud-Coréen pour récupérer la totalité des Note 7 vendus dans le monde, de nombreux Note 7 sont encore actifs. En effet selon les dernières stats, sur les 3.06 millions d’unités concernés par le rappel mondial, 2.7 millions auraient été retournés à ce jour soit plus de 10% encore en circulation. Des mesures beaucoup plus radicales ont d’ailleurs été prises par Samsung aux Etats-Unis ou en Nouvelle-Zélande, avec l’impossibilité de charger le mobile . Des mises à jour visant à limiter la charge de batterie (60%, puis 30% et 0%) ont été programmées depuis la mi-novembre par le géant Sud-Coréen dans les différents marchés , ces dernières ont permis  ainsi de récupérer plus de 95% des Note 7 concernés. Le taux de récupération est le plus faible sur le marché local, Samsung pourrait donc pour éviter les mécontentements repousser la mesure radicale en commençant par limiter la charge à 15% afin d’augmenter le taux de récupération.

Ces conseils sont utiles ?
pensez à les partager !

partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur Linkedin

D'autres pages qui peuvent vous intéresser

Commentaires
Soyez le premier à commenter cette info !
Réagir à cette actualité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusok