bannière mobile

Éviter le Hors-Forfait : le Guide contre la Surfacturation Mobile

 Éviter le Hors-Forfait | Le Guide contre la Surfacturation Mobile

Vous redoutez le hors-forfait ? C’est compréhensible ! Rien n’est plus désagréable que de recevoir une facture mobile anormalement élevée. La plupart du temps, nous ne savons même pas pourquoi notre opérateur nous réclame tant d’argent. Dans ce guide, nous vous détaillons les erreurs majeures qui provoquent les dépassements de consommation téléphonique et internet. Nous vous dévoilons également les méthodes pour contrer les risques de surfacturation. Bref, découvrez immédiatement comment éviter le hors-forfait mobile !

Top Forfaits

Hors-forfait mobile : les 4 erreurs classiques qui coûtent cher

1. Communiquer sans respecter les limites de son forfait

Votre abonnement mobile comprend un volume précis d’appels, de SMS et de MMS ? Pour éviter le hors-forfait, ne dépassez surtout pas les quotas indiqués ! Calculez simplement votre temps passé au téléphone pour rester dans les clous.

Vous possédez un forfait illimité ? Attention aux petites lignes dans le contrat ! Les formules à volonté de certains opérateurs incluent des restrictions sur la durée des appels ou le nombre de correspondants par mois. Si vous ne respectez pas ces plafonds, vous payerez des frais supplémentaires pour « Hors-forfait voix nationale ».

2. Consommer trop de données mobiles par mois

Si vous avez souscrit à un forfait mobile fair-use, votre débit sera réduit quand votre enveloppe data sera quasiment épuisée. Une fois votre seuil atteint, vos connexions seront bloquées jusqu’à votre nouvelle actualisation.

Dans le cas contraire, la surconsommation d’Internet entraînera des frais de hors-forfait. D’ailleurs, les échanges de MMS sont parfois décomptés du volume mensuel. Gourmandes en données mobiles, les applications et leurs mises à jour automatiques peuvent aussi rapidement vous mettre en situation de dépassement.

3. Appeler ou envoyer des SMS/MMS vers des numéros spéciaux

Excepté les numéros verts, les numéros spéciaux sont surtaxés et entraînent des surcoûts importants sur la facture téléphonique. Pour éviter le hors-forfait, abstenez-vous de les appeler, d’y répondre ou d’y envoyer des SMS/MMS (participation à un jeu-concours, vote pour l’élection de Miss France, etc.). Afin de pouvoir les repérer plus facilement, voici la fameuse liste noire :

  • les numéros SVA (Services à Valeur Ajoutée) qui commencent par 08 (avec 10 chiffres) ou 3 (avec 4 chiffres) ;
  • les numéros de services des opérateurs de réseau qui débutent par 10 (avec 4 chiffres) ;
  • les numéros de renseignement téléphonique en 118 (avec 6 chiffres).

4. Utiliser son forfait à l’international exactement comme en France

Comme le montre notre comparateur d’offres mobiles, les abonnements des opérateurs historiques ou virtuels comprennent généralement les communications illimitées (appels, SMS, MMS) en Europe et dans les DOM + une enveloppe data consommable sur ces territoires.

En revanche, les règles vers et depuis les autres destinations sont très variables. Ainsi, pour éviter les surcoûts et les énormes frais d’itinérance, utilisez votre forfait uniquement dans les zones internationales autorisées et ne dépassez jamais le volume internet accordé ! D’ailleurs, la meilleure solution pour être tranquille à l’étranger reste de couper vos données mobiles et de vous connecter en priorité aux réseaux Wi-Fi gratuits.

Comment faire pour réussir à éviter le hors-forfait ?

Prendre un forfait bloqué : l’arme anti-surconsommation mobile

Les forfaits bloqués, c’est la solution radicale pour ne pas dépasser les volumes de communication et de data autorisés. Dès que vous atteignez la limite fixée, la fonction concernée devient inaccessible jusqu’à la prochaine recharge. Proposées par plusieurs opérateurs de réseau, ces formules restreintes s’avèrent donc particulièrement efficaces pour éviter le hors-forfait. Chez Free Mobile, un service similaire vous permet de bloquer/débloquer votre abonnement depuis votre espace client.

Notifications et alertes : la prévention contre le hors-forfait

Des solutions existent pour vous signifier que vos quotas de communication et d’Internet mobile seront bientôt atteints. Si vous êtes client chez Orange, SFR, Bouygues Telecom ou avez privilégié l’une de leurs marques low-cost (Sosh, RED, B&You), vous pouvez notamment recevoir des SMS pour vous alerter sans frais de votre consommation et des risques de hors-forfait. Si nécessaire, rendez-vous dans votre espace abonné pour activer cette option.

Par ailleurs, sachez qu’il est possible de paramétrer ce genre de notifications depuis les réglages de certains smartphones. Des applications gratuites (My Data Manager par exemple) proposent également cette fonctionnalité préventive.

Surveiller sa consommation mobile : la règle d’or pour éviter de dépasser son forfait

Espace en ligne, application ou numéro spécial : les opérateurs de réseau vous offrent plusieurs solutions pour suivre quotidiennement votre consommation mobile et garder le contrôle sur votre budget. Si vous voulez savoir où vous en êtes pour éviter le hors-forfait, utilisez donc ces services gratuits !

Évidemment, pensez aussi à vérifier les numéros que vous composez. S’ils font partie des surtaxés ou permettent d’appeler vers des pays non inclus dans votre abonnement, le montant de votre facture risque d’être particulièrement salé.

Vos derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir sur cette actualité !

Les derniers avis sur Edcom (voir les 74 avis Edcom)

Vous avez trouvé l'offre ou les infos qu'il vous faut? N'hésitez pas à nous dire si vous êtes satisfaits de notre site ou si on peut s'améliorer !


Anonyme le 24-07-2021
je suis satisfait

Christ Kouto le 25-06-2021
C'est bon

Anonyme le 24-05-2021
je suis tres contente pour mamy qui feteras 82 printemps